Retour sur la journée de formation Le livre d’artiste, la poésie

Menu principal

Le livre dartiste la poesie photo1

Le 17 janvier dernier, le Service Livre et Lecture (S.L.L.) et l’association Grains de Lire animaient une formation organisée dans le cadre du partenariat avec la Ligue de l’Enseignement de Vaucluse pour les lecteurs, lectrices du dispositif « Lire et Faire lire ».

Ce dispositif s’inscrit dans un programme national d’ouverture à la lecture et de solidarité intergénérationnelle : des bénévoles interviennent dans les crèches, écoles maternelles et primaires, collèges, etc.  afin de proposer des séances de lecture partagée.

Le S.L.L et Grains de Lire sont partenaires de la Ligue de l’Enseignement de Vaucluse pour Lire et Faire lire depuis 2007 et proposent aux bénévoles des journées de rencontres et de formations tout au long de l’année.

Au programme de cette journée du 17 janvier 2019

Une matinée consacrée au livre d’artiste avec en préambule une citation de Guy Schraenen : « Le livre d’artiste n’est pas un livre d’art. Le livre d’artiste n’est pas un livre sur l’art. Le livre d’artiste est une œuvre d’art. »

Les livres d’artiste peuvent être classés en plusieurs catégories :

  • Les livres illustrés aussi appelés livres de dialogue qui résultent d’un travail « à  4 mains » entre un auteur et un illustrateur
  • Les livres de plasticiens mis en avant par des maisons d’édition dont la ligne éditoriale prend en compte la spécificité
  • Les livres animés (pop-up, flipbook)
  • Les livres objets, plus proches de la sculpture

Afin de se faire une idée plus concrète du sujet, plusieurs tables de livres d’artiste étaient proposées. Les stagiaires ont ainsi pu feuilleter, manipuler, regarder, lire la sélection de livres d’artistes qui leur avait été faite, chaque changement de table étant ponctué de lectures.

L’après-midi, place à la poésie avec, dans un premier temps, un focus sur la beauté, thème du prochain Printemps des Poètes du 9 au 25 mars 2019. Les bibliothécaires du S.L.L ont présenté les différentes maisons d’édition de poésie pour la jeunesse. Puis, mise en pratique avec 3 ateliers proposés par Hélène Delbart de l’association Grains de Lire :

  • Un centon poétique pour lequel les participants ont collecté plusieurs vers de leur choix dans les recueils de poèmes et albums mis à leur disposition, ceci afin de constituer un nouveau poème de 3 ou 4 vers. La lecture, les uns à la suite des autres, de chaque poème obtenu fut surprenante et déroutante de poésie !
  • La machine à poèmes de Franck Prévot : ce principe inventé par F.Prévot permet d’écrire un vers, puis deux, puis trois…
  • Lecture de l’album de F. Prévot, Je serai cet humain qui aime et qui navigue. La consigne était la suivante : un coquillage naufragé délivre à un enfant un poème dans une langue étrange. A vous d’inventer sa traduction.

Découvertes, échanges, partages de lectures, d’images, de mots : une journée qui a confirmé, une fois de plus, la richesse de la littérature jeunesse dans sa diversité et la nécessité de donner à voir, à écouter à un large public tout ce qu’elle propose.

Quelques photos de cette journée

IMG2555
IMG2557
IMG2535
IMG2576
IMG2569
IMG2568
IMG2565
IMG2554
IMG2552
IMG2549

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.